La dermatite séborrhéique est une dermatose inflammatoire chronique de la peau qui se développe fréquemment sur le cuir chevelu et qui provoque entre autres l’apparition de pellicules, de démangeaisons et de lésions cutanées. Actuellement, il n’existe pas de traitement curatif contre la dermatite séborrhéique, mais il est possible de prendre en charge ses poussées de manière efficace.

Quel est l’objectif du traitement de la dermatite séborrhéique ?

Le traitement de la dermatite séborrhéique a une triple finalité, qui est de :

  • réduire la quantité de levures malassezia présentes sur le scalp
  • lutter contre l’inflammation du cuir chevelu
  • contrôler la sécrétion excessive de sébum

Quels sont les médicaments préconisés contre la dermatite séborrhéique ?

En cas de dermatite séborrhéique sur le cuir chevelu, les médecins prescrivent généralement plusieurs types de médicaments, qui agissent chacun à différent niveau :

  • des antifongiques : les antifongiques permettent de réduire le nombre de levures malassezia sur le cuir chevelu. Parmi les antifongiques les plus fréquemment prescrits, il y a les imidazolés sous forme de gel moussant (du type kétoconazole) ou la ciclopiroxolamine en shampoing. Dans la première phase du traitement, deux applications par semaine sont préconisées ; puis, dans la phase d’entretien, l’application se fera une fois par semaine, puis une fois toutes les deux semaines jusqu’à disparition des symptômes de la dermatite séborrhéique.
  • du sel de lithium : quand l’inflammation n’est pas trop forte, le médecin peut prescrire du gluconate de lithium en traitement d’appoint.
  • des dermocorticoïdes : les dermocorticoïdes sont prescrits en cas de lésions très inflammatoires. S’ils présentent l’avantage de faire disparaître rapidement les symptômes de la dermatite séborrhéique, il convient néanmoins de faire preuve de mesure, car ils peuvent aussi accroître le risque de rechute sévère et ils provoquent un certain nombre d’effets secondaires (atrophie de la peau, dépigmentation, acné). C’est la raison pour laquelle l’application de dermocorticoïdes doit toujours être de courte durée et circonscrite aux lésions les plus importantes.
  • des shampoings spécifiques : il est préconisé d’utiliser des shampoings à base de pyrithione zinc, de piroctone olamine, du sulfure de sélénium ou de l’acide salicylique. Ces derniers ont en effet une action antifongique, antiproliférative et anti-inflammatoire efficaces. En cas de poussée limitée, ils peuvent être utilisés en traitement principal ; mais, en cas de poussée sévère, ils seront utilisés en traitement d’appoint.

Conseils généraux lors du traitement

Pour que le traitement soit le plus efficace possible, il est essentiel de respecter un certain nombre de principes de base, à savoir :

  • ne pas gratter les lésions, même si elles démangent
  • se laver les mains avant et après chaque application
  • bien respecter le temps de pose des shampoings et des gels moussants
  • utiliser un shampoing pour lavage fréquent, qui permet de réduire la séborrhée sans agresser le cuir chevelu