Kyste, nævus saillant, mélanome, dermatite séborrhéique, lichen plan pilaire, alopécie frontale fibrosante, psoriasis, lupus érythémateux discoïde – voici une liste non exhaustive des maladies du cuir chevelu. À cela s’ajoutent les maladies parasitaires comme la teigne ou les traumatismes du cuir chevelu causé par un accident, une brûlure ou un acte chirurgical.

Dans certains cas, ces pathologies devront impérativement et rapidement être prises en charge sur le plan thérapeutique pour éviter qu’elles n’évoluent en une condition plus grave ou qu’elles ne détruisent définitivement les follicules pileux. Dans d’autres cas – cela concerne principalement les kystes, les nævus saillants ou encore les cicatrices – le patient souhaitera les faire disparaître tout simplement pour des questions de praticité ou d’esthétique.

C’est pourquoi le CMCC met à leur disposition des dermatologues chirurgiens exclusifs du cuir chevelu. Chacune de leurs interventions se fonde sur un examen clinique et, le cas échéant, sur les résultats d’une biopsie capillaire. L’objectif est de permettre au médecin d’identifier précisément l’origine de la pathologie du patient afin d’établir un traitement sur-mesure.

Aujourd’hui, le CMCC propose à ses patients :