Comme sur le reste de la peau, le cuir chevelu peut être le siège de tumeurs.

Il peut s’agir de tumeur bénignes, comme les kystes kératiniques, les kystes sébacés ou encore les naevus à mélanocytes (grains de beauté).

Il existe également des tumeurs malignes. C’est le cas notamment du carcinome baso-cellulaire, du carcinome épidermoïde ou encore du mélanome malin. Ces tumeurs sont des formes de cancers cutanés plus ou moins grave. Elles touchent principalement les patients à peau blanche et sont généralement la résultante d’une exposition trop fréquente et trop prolongée au soleil. À noter que les prédispositions génétiques, l’exposition aux rayons X, au virus du papillome humain et à certaines substances chimiques, de même que les brûlures ou les plaies persistantes peuvent favoriser la survenue de telles tumeurs.

Les dermatologues du CMCC prennent en charge toutes les formes de tumeur.

En cas de tumeur bénigne, ils préconiseront une intervention uniquement si la tumeur provoque une gêne patente au niveau pratique ou esthétique.

En cas de tumeur cancéreuse ou de suspicion de tumeur cancéreuse, ils procéderont à son ablation dans les délais les plus courts, car, même dans les cas les plus graves de mélanome malin, une prise en charge précoce permet une guérison complète et définitive.