Le lichen plan pilaire est une maladie chronique du cuir chevelu, caractérisée par une forte inflammation des follicules pileux. Il n’existe actuellement pas de traitement pour éliminer définitivement la maladie. Mais, même si celle-ci régresse d’elle-même au bout de 18 à 24 mois, il est néanmoins impératif de démarrer un traitement aussi rapidement que possible pour éviter qu’elle ne provoque une alopécie cicatricielle irréversible. Les médicaments existants permettent dans la plupart des cas de limiter les poussées de la maladie et ses conséquences sur le cuir chevelu.

Quel est l’objectif des traitements proposés ?

L’objectif des traitements proposés est triple :

  • prévenir les poussées de lichen plan pilaire
  • stopper la propagation des lésions
  • empêcher l’apparition d’une alopécie cicatricielle définitive

Quels sont les médicaments préconisés contre le lichen plan pilaire ?

Pour lutter contre le lichen plan pilaire, la corticothérapie est la principale option thérapeutique. Selon les cas, elle se fait à base de :

  • dermocorticoïdes de classe I (type propionate de clobetasol) : disponibles sous forme de crèmes, lotions ou pommades, ces dermocorticoïdes doivent être directement appliqués sur les zones enflammées, à la bordure des plaques alopéciques. À noter que ce traitement ne peut pas être pris dans la durée, car l’un de ses effets secondaires est de provoquer une atrophie cutanée.
  • corticoïdes en intradermique : en association avec les dermocorticoïdes, le médecin peut prescrire des injections de corticoïdes dans le cuir chevelu, là encore à la bordure des plaques alopéciques.
  • corticoïdes par voie générale : il est courant de proposer des dérivés cortisoniques par voie orale pour stopper la poussée de lichen plan pilaire et éviter les récidives. Un traitement dure entre trois à six mois.

En cas de non-réponse au traitement, d’autres options médicales à base d’antipaludéens (hydroxychloroquinine), de ciclosporine ou de méthotrexate peuvent être envisagées.

Comment traiter l’alopécie cicatricielle provoquée par le lichen plan pilaire ?

Malheureusement, les alopécies cicatricielles provoquées par le lichen plan pilaire sont irréversibles. En effet, les follicules pileux sont définitivement détruits par l’inflammation et il n’est pas possible de les réactiver. En revanche, les techniques modernes de chirurgie réparatrice ou de greffe capillaire permettront selon les cas de réduire les cicatrices ou de masquer efficacement les plaques alopéciques.

En savoir plus sur les traitements chirurgicaux de l’alopécie cicatricielle