Le traitement PRP est une méthode efficace contre la perte de cheveux. Il utilise les plaquettes contenues dans le plasma riche en plaquettes (PRP) pour agir sur les cellules du follicule pileux et stimuler de façon naturelle la repousse capillaire. La chute de cheveux diminue significativement dès la première séance de traitement.

Les + du traitement PRP

  • Stimule la repousse des cheveux en stimulant les cellules du follicule pileux
  • Convient aux hommes et aux femmes
  • Est conseillé en cas de chute de cheveux précoce et de greffe de cheveux
  • Est naturel et biocompatible et n’utilise ni médicament ni produit chimique

Qu’est-ce que le traitement PRP ?

Le traitement PRP est une méthode thérapeutique non invasive qui injecte dans le cuir chevelu les plaquettes contenues dans le sang.
L’objectif est d’utiliser ces facteurs de croissance contenus dans les plaquettes pour stimuler le processus de repousse capillaire. En pratique, l’injection de PRP permet d’activer la microcirculation au niveau du cuir chevelu et de régénérer les cellules du follicule pileux.
Le traitement PRP fait depuis près de vingt ans la preuve de son efficacité.
Dès la première séance, le patient peut constater une diminution de la chute des cheveux, les cheveux peuvent parfois repousser quelques mois après la 2ème séance.

Quelles sont les indications ?

Le traitement PRP est indiqué aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il est particulièrement recommandé dans les cas suivants :

  • chute de cheveux androgénétique

  • chute de cheveux diffuse

  • ralentissement de la repousse capillaire

  • greffe de cheveux

  • pelade

Quels sont les résultats ?

Selon de nombreuses publications scientifiques, le traitement PRP a des taux de réussite satisfaisants. Le patient constate une amélioration de la qualité des cheveux et une diminution de la chute. Les études montrent une amélioration du nombre de cheveux par cm² allant de 15 à 30%. Un contrôle par trichoscopie permet de vérifier l’efficacité du traitement. 

Comment se déroule un traitement PRP ?

Le protocole le plus courant consiste en deux séances espacées de trois mois, puis une à deux séances par an. Il faut compter 45 minutes par séance.

1ère étape : prélèvement du sang

Le traitement PRP s’appuie sur l’utilisation des plaquettes contenues dans le sang. C’est la raison pour laquelle le traitement commence toujours par un prélèvement sanguin (entre 30 et 60 mL).

2ème étape : isolement du plasma riche en plaquettes

Le sang est composé de trois types de cellules : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Pour un traitement PRP, seules les plaquettes sont utilisées, car ce sont elles qui contiennent les facteurs de croissance capables de régénérer les bulbes folliculaires. Pour les séparer des autres composants sanguins, on place le sang prélevé dans une centrifugeuse pendant une dizaine de minutes.

3ème étape : extraction du PRP

En général, on extrait 10 mL de plasma riche en plaquettes. Le plasma ainsi extrait bénéficie d’une forte concentration de protéines de croissance.

4ème étape : injection du PRP dans le cuir chevelu

Le médecin fait une anesthésie locale ou appose une crème anesthésiante sur le cuir chevelu du patient avant d’y injecter directement le PRP extrait précédemment. Il privilégie les zones où la chute de cheveux s’est produite. Plusieurs injections sont effectuées à l’aide d’une micro-aiguille à usage unique.

FAQ sur le traitement PRP

Dois-je vraiment réaliser un examen capillaire pour savoir si j’ai besoin d’un traitement PRP ?

OUI – De manière générale, avant de commencer tout traitement, mieux vaut établir un diagnostic précis de votre état capillaire. C’est sur cette base que le médecin pourra définir le plan de traitement le mieux adapté à votre situation.

Est-ce que les résultats d’un traitement PRP sont visibles rapidement ?

OUI Le traitement PRP présente une efficacité signalée dans de nombreuses publications scientifiques.  Cela dépendra bien sûr de votre réponse au traitement, mais la chute de cheveux peut diminuer significativement dès la première séance de traitement. Il faut compter au moins deux séances pour que le processus de repousse capillaire puisse être observé.

Est-ce que les résultats du traitement PRP sont durables ?

OUI – Les résultats peuvent être durables si le traitement est renouvelé une à deux fois par an.

Est-ce que le traitement est douloureux ?

NON – Avant de procéder à l’intervention, une crème anesthésiante topique est apposée sur votre cuir chevelu. Le médecin fait ensuite une anesthésie locale, si bien que vous ne ressentirez aucune douleur au cours de la procédure. À noter que certains patients se plaignent parfois d’une sensation de compression du cuir chevelu. Cela ne dure généralement pas plus de 24 heures après l’injection du PRP.

Y a-t-il des contre-indications au traitement PRP ?

OUI – Le traitement PRP n’est pas conseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de diabète, de maladies de peau, d’hémophilie ou encore d’inflammations cutanées.

Puis-je reprendre une activité normale après ma séance de PRP ?

OUI – Des rougeurs peuvent apparaître au niveau des zones traitées, mais elles disparaîtront au bout de 4 à 5 heures. Il est toutefois conseillé d’éviter d’utiliser les teintures ou tout autre produit agressif pendant 48 heures suivant le traitement PRP.

Le traitement PRP permet-il de guérir de la calvitie ?

NON – Le traitement PRP n’est pas un remède contre la calvitie, qui est un problème génétique. Cependant, dans les alopécies androgénétiques modérées, il a été prouvé que faire chaque année un traitement PRP ralentit le dégarnissement et parfois augmente la densité des cheveux.

Puis-je faire un traitement PRP, alors que je viens d’avoir une greffe de cheveux ?

OUI – Le traitement PRP est souvent conseillé en complément à la greffe de cheveux. L’une des conséquences du traitement est en effet de stimuler les cheveux miniaturisés, dont le bulbe est encore vivant mais largement atrophié et donc destiné à disparaître rapidement.