La FUE ou Follicular Unit Extraction est la technique de greffe capillaire la plus récente. Très précise et performante, elle présente l’avantage d’être moins invasive que d’autres procédures, tout en élargissant la zone donneuse de 30 à 50 %. Elle est de plus en plus plébiscitée par les patients

Les + de la FUE avec rasage partiel

  • Masque une alopécie de manière définitive
  • A un rendu naturel
  • Convient aux hommes et aux femmes
  • Il n’y a pas d’agrafe ni de suture
  • Est idéale pour la plupart des alopécies

Qu’est-ce que la FUE avec rasage partiel ?

La FUE est une technique de greffe de cheveux qui consiste à prélever à l’aide d’un micro-punch motorisé les follicules pileux de la zone donneuse et de les réimplanter sur les zones dégarnies du cuir chevelu.

La spécificité de la FUE avec rasage partiel est qu’elle ne laisse pas de cicatrice linéaire sur la zone de prélèvement.

Quelles sont les indications ?

La FUE avec rasage partiel peut être pratiquée aussi bien sur les hommes que sur les femmes. On la conseille tout particulièrement aux patients :

  • qui ont besoin de corriger une alopécie
  • qui souhaitent corriger une cicatrice sur le cuir chevelu
  • qui souhaitent pouvoir garder les cheveux très courts, voire rasés
  • dont la zone donneuse est dense
  • qui ont un cuir chevelu tendu
  • qui ont du mal à cicatriser

Quels sont les résultats ?

La FUE masque les zones dégarnies en créant un effet de densité naturel et harmonieux. Par ailleurs, les effets sont définitifs, dans la mesure où les cheveux greffés sont insensibles à l’hormone qui provoque l’alopécie.

voir les résultats

Comment se déroule l’intervention ?

1ère étape : dessin de la surface réceptrice

Au début de l’opération et après discussion avec le patient, le chirurgien dessine sur le cuir chevelu la surface sur laquelle les greffons seront implantés. Le patient s’assure à l’aide d’un miroir que cela correspond bien à ce qu’il souhaite.

2ème étape : rasage de la zone donneuse

Celle-ci se trouve au niveau de la région occipitale, mais elle peut potentiellement se situer n’importe où sur le cuir chevelu.

3ème étape : prélèvement des greffons

Après avoir fait une anesthésie locale, le chirurgien utilise un micro-punch motorisé circulaire de 0,8 à 0,9 millimètre de diamètre pour extraire un par un les follicules pileux de la zone donneuse. Entre 1 000 et 2 000 greffons sont prélevés au cours d’une séance. En fonction de la zone donneuse, il est possible de prélever de 3000 à 4000 implants. Ces séances sont dans ce cas réalisées sur 2 jours.

4ème étape : préparation des greffons

Les greffons sont placés dans une boîte de pétri réfrigérée. Le chirurgien les trie et les regroupe en fonction du nombre de follicules pileux par unité folliculaire. Chaque greffon contient entre un à quatre cheveux.

5ème étape : implantation des greffons

Sur le cuir chevelu, les sourcils ou la barbe, le chirurgien implante les greffons par propulsion en utilisant un stylo injecteur appelé « implanteur Choï ». Il s’assure que les greffons soient suffisamment serrés pour créer le meilleur effet de densité et d’harmonie.

Honoraires

1 séance de FUE avec rasage partiel : entre 4 500 et 8 000 euros (selon l’importance de l’intervention)

FAQ sur la FUE avec rasage partiel

Est-ce que les résultats de la FUE sont visibles immédiatement ?

NON – Les cheveux greffés doivent d’abord repousser. Néanmoins, le patient constate dès le quatrième mois après la greffe une densification progressive de sa chevelure. Il faut compter douze mois pour que la repousse soit totale.

Est-ce que les résultats de la FUE sont durables ?

OUI – Les cheveux greffés ne sont pas sensibles à l’hormone responsable de l’alopécie. En conséquence, ils se renouvelleront toute la vie du patient.

Y a-t-il un risque de rejet ?

NON – Si les techniques d’implantation sont bien respectées, il n’y a aucun risque de rejet, dans la mesure où les cheveux greffés sont ceux du patient lui-même. Il ne s’agit donc pas d’un corps étranger.

Est-ce que la greffe est douloureuse ?

NON – L’opération est réalisée sous anesthésie locale.

Certains disent que la FUE ne crée aucune cicatrice. Est-ce réellement le cas ?

NON – L’extraction des greffons crée des petites cicatrices circulaires de moins d’un millimètre de diamètre. Cela reste très discret et c’est la raison pour laquelle on préconise généralement la FUE aux patients qui se rasent le cuir chevelu

Puis-je reprendre rapidement mes activités après une FUE ?

OUI – C’est l’un des avantages de la FUE : la reprise est très rapide. Généralement, la plupart des patients reprennent leurs activités un à deux jours après l’opération (sauf s’ils sont gênés par le rasage de leur chevelure). Dans certains cas, un œdème apparaît sur le front, mais il se résorbe au bout de deux-trois jours.

Est-ce que les croûtelles sont réellement visibles ?

OUI et NON – Cela va dépendre de l’emplacement de la zone corrigée. S’il s’agit du sommet du cuir chevelu, il peut être facilement masqué. En revanche, s’il s’agit de la région frontale, c’est plus compliqué. Dans ce cas, l’on pourra préconiser de recourir à la technique des greffes à cheveux longs (FUL).

Y a-t-il une différence entre la FUE et la FUL (FUT à cheveux longs) ?

OUI – La principale différence réside dans le mode d’extraction des greffons. Avec la FUE, le chirurgien extrait les greffons à l’aide d’un micro-punch, si bien qu’il n’y a pas de cicatrice continue. Avec la FUL (FUT à cheveux longs), le chirurgien prélève une bandelette du cuir chevelu, ce qui laisse une très fine cicatrice sur la zone donneuse. L’avantage de la technique FUL (FUT à cheveux longs) est que l’on peut prélever davantage de greffons en une seule opération.

La FUE a-t-elle un bon rendu esthétique ?

OUI – Les cheveux greffés sont parfaitement naturels et s’insèrent harmonieusement dans la chevelure. À noter cependant que le résultat final dépendra non pas de la technique utilisée, mais avant tout du dessin de la ligne de cheveux, de l’aspect naturel du cheveu transplanté et de l’habileté du chirurgien à produire de la densité.

Peut-on combiner FUE et FUL (FUT à cheveux longs) ?

OUI – C’est même préconisé pour les calvities très avancées. Cela permet en effet d’augmenter considérablement le nombre total d’unités folliculaires prélevables.

Y a-t-il des contre-indications à la FUE ?

OUI – La FUE est déconseillée aux patients qui ont une faible densité capillaire sur la zone donneuse.

La FUE permet-elle de guérir de l’alopécie ?

NON – La FUE n’est pas un traitement contre l’alopécie. Il s’agit d’une correction esthétique qui permet de masquer l’alopécie de manière naturelle et définitive.