La dermopigmentation capillaire, également appelée trichopigmentation ou micro-pigmentation, est une technique de micro-tatouage du cuir chevelu qui vise à masquer une calvitie ou une cicatrice définitive. Indolore, durable et sans effet secondaire, la dermopigmentation reproduit l’apparence du cheveu, créant ainsi un effet de densité capillaire naturel.

Les + de la dermopigmentation capillaire

  • Crée un effet masquant immédiat, naturel et discret
  • Convient aux hommes et aux femmes
  • Fonctionne sur tous types de cheveux (longs, courts et ras)
  • Indiquée en cas d’alopécie androgénétique, diffuse, traumatique et accidentelle

Qu’est-ce que la dermopigmentation ?

C’est une technique de tatouage médical et semi-permanent qui permet de camoufler un dégarnissement capillaire ou une cicatrice du cuir chevelu.

En pratique, la trichopigmentation vise à insérer des pigments dans la couche superficielle du derme capillaire pour simuler la présence de cheveux.

Si le patient a les cheveux longs, le spécialiste dessinera des micro-traits pour densifier les zones dégarnies ; si les cheveux sont ras, il tatouera des micro-points pour produire un effet « crâne rasé ».

Dans les deux cas, le résultat est immédiat et naturel.

Pour quels patients ?

La dermopigmentation convient à la plupart des personnes souffrant de chute de cheveux (calvitie, alopécie androgénétique, pelade en plaque) ou qui ont des cicatrices sur le cuir chevelu (pour cause de chirurgie du crâne, de chimiothérapie, d’accident ou encore de brûlure).

La dermopigmentation se pratique donc aussi bien sur les hommes que sur les femmes, qu’ils aient les cheveux longs, courts ou ras.

Quels résultats ?

Densification capillaire
alopécie androgénétique cheveux longs femme

Effet « crâne rasé »

☑ calvitie ☑ cheveux ras ☑ homme

Comment se déroule la séance de dermopigmentation ?

La dermopigmentation n’est pas une opération chirurgicale, mais un acte superficiel qui nécessite plusieurs séances pour obtenir un résultat optimal.

1ère étape : diagnostic et choix du pigment

Au cours de la première séance, le spécialiste procède à l’examen approfondi du cuir chevelu. L’objectif est triple : identifier les zones à tatouer, définir la méthodologie à utiliser (micro-points ou micro-traits), choisir la couleur des pigments (en fonction de la chevelure et de la carnation du patient). Durée : 60 minutes

2ème étape : anesthésie et micro-pigmentation

Avant toute chose, le médecin applique une crème anesthésiante puis réalise des piqûres anesthésiantes sur les zones à couvrir pour que l’intervention soit totalement indolore. Le spécialiste procède ensuite au micro-tatouage des zones identifiées lors de l’examen préalable. Pour insérer en toute sécurité les pigments dans le derme capillaire, il utilise une micro-aiguille stérile et à usage unique

Durée : entre 60 et 120 minutes

3ème étape : retouches

Pour obtenir un résultat naturel, il convient de réaliser jusqu’à trois séances de retouches. Celles-ci ont lieu toutes les trois à quatre semaines et elles ont pour objectif de corriger ou de peaufiner le travail déjà réalisé. 

Durée : 2 heures la première séance, 1h30 la deuxième et 1h la troisième.

Il faut prévoir un entretien annuel pour garder un résultat optimal tout au long des années.

Honoraires

Diagnostic préalable* : 80 €

Densification capillaire (pour alopécie, calvitie ou pelade) : de 780 à 3 980 €

Correction de cicatrice FUT/FUE : de 380 à 580 €

Correction de cicatrice accidents/brûlures : de 680 à 980 €

* Le diagnostic est obligatoire et permet d’établir un devis précis pour les traitements ultérieurs.

FAQ sur la dermopigmentation capillaire

Est-ce que les résultats sont rapides ?

OUI – Ils sont apparents dès la première séance de dermopigmentation. Il convient néanmoins d’attendre 3 à 4 semaines (renouvellement cellulaire) entre chaque séance pour que les pigments se stabilisent et prennent leur couleur définitive.

Est-ce que la dermopigmentation est durable ?

OUI – Les pigments d’origine naturelle utilisés pour la trichopigmentation sont semi-permanents et bio-résorbables. Ils conservent tout leur éclat pendant 6 mois à un an après l’intervention. Lorsque la couleur commence à s’estomper, il suffit de faire une nouvelle séance de retouches pour re-pigmenter les zones concernées. Si l’on ne fait pas de retouche, la couleur s’estompe puis disparaît.

Est-ce que la dermopigmentation est douloureuse ?

NON – Le médecin pose une crème anesthésiante, puis réalise des injections d’anesthésie locale sur les zones à couvrir, si bien que l’intervention est tout à fait indolore.

Y a-t-il des contraintes opératoires ?

NON – Il n’y a besoin d’aucune préparation particulière et vous pourrez reprendre vos activités sociales et professionnelles immédiatement après chaque séance de dermopigmentation. Il faudra seulement attendre une semaine avant de vous exposer au soleil, d’aller dans des endroits poussiéreux, de faire des efforts physiques intenses, de vous baigner dans de l’eau chlorée ou encore de vous rendre dans un sauna.

Y a-t-il des contre-indications à la dermopigmentation ?

OUI – Il est fortement déconseillé de faire une trichopigmentation dans les cas suivants : maladies de peau évolutives, maladies infectieuses et virales, diabète insulinodépendant grave, dermatoses infectieuses du cuir chevelu, insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique, déficit immunitaire congénital.

Puis-je aller chez un « tatoueur de ville » pour me faire faire une dermopigmentation capillaire ?

NON – La trichopigmentation exige l’intervention d’un spécialiste du cuir chevelu qui a l’expérience et les compétences nécessaires pour dessiner les cheveux de la manière la plus naturelle possible et utiliser des pigments à usage médical.

J’ai déjà eu une ou plusieurs greffes de cheveux. Puis-je faire une dermopigmentation ?

OUI – La dermopigmentation est même un complément idéal à la greffe de cheveux. Elle permet en effet de combler l’espace entre les greffons et de masquer les cicatrices liées aux prélèvements capillaires.

J’ai le crâne rasé. Puis-je quand même faire une dermopigmentation capillaire ?

OUI – La dermopigmentation capillaire est une solution très efficace sur les cheveux ras. Dans ce cas, le spécialiste tatouera des micro-points pour créer un effet « crâne rasé ».

Si je continue à me dégarnir, pourrai-je élargir la zone pigmentée ?

OUI – Les alopécies sont parfois évolutives et il peut être nécessaire de procéder à une nouvelle séance de dermopigmentation capillaire. Dans ce cas, il convient de refaire un examen préalable pour identifier les nouvelles zones à couvrir.

La dermopigmentation capillaire endommage-t-elle les bulbes capillaires ?

NON – La dermopigmentation touche uniquement la couche superficielle du derme et n’abîme en aucun cas les bulbes capillaires. Autrement dit, elle n’empêche pas les cheveux de pousser et n’est pas un facteur d’aggravation de la calvitie.