Si la chute de cheveux est liée à de multiples causes (hormonales, inflammatoires, infectieuses, stress, etc…), elle peut aussi être le résultat d’une carence en vitamines ou en nutriments.

Dans ce cas, un rééquilibrage de son alimentation permettra au patient de stimuler efficacement et sur le long terme la repousse de ses cheveux tout en les fortifiant.

Voici quelques éléments nutritionnels conseillés :

  • fer
  • protéines
  • vitamine C
  • vitamine B
  • vitamines B5 et B8
  • vitamine D
  • bêta-carotène
  • zinc et magnésium

Fer

Le manque de fer est fréquemment responsable de la chute de cheveux, en particulier chez les femmes pendant la période des règles. Le fer contribue au métabolisme des globules rouges et à la bonne oxygénation des tissus. Ce faisant, il permet de prévenir la chute des cheveux.

Aliments riches en fer :

  • Foie (de bœuf ou de poulet)
  • Haricots rouges
  • Lentilles
  • Épinards

Protéines

Un bon moyen de stopper la chute des cheveux par l’alimentation est de consommer des protéines sur une base régulière. Le cheveu est en effet principalement constitué de kératine et l’apport principal de la kératine se fait par les protéines. Attention néanmoins, car toutes les protéines ne sont pas bonnes pour les cheveux.

Aliments riches en « bonnes » protéines :

  • Poulet élevé en plein air

  • Bœuf nourri à l’herbe

  • Légumineuses (protéines végétales)

Vitamine C

La vitamine C permet de combattre efficacement le stress oxydatif qui rend les cheveux fins et cassants.

Aliments riches en vitamine C :

  • Poivron
  • Brocoli
  • Chou-fleur
  • Choux de Bruxelles
  • Fraises
  • Kiwi

Vitamine B

La vitamine B contribue au renouvellement des cellules du follicule pileux et à l’élaboration de la kératine. Elle est indispensable au bon fonctionnement capillaire. 

Aliments riches en vitamine B :

  • Œuf (c’est la meilleure source de vitamine B)

  • Cacahuètes

  • Amandes

  • Saumon

  • Avocat

Vitamines B5 et B8

Parmi toutes les vitamines B, les plus importantes sont les vitamines B5 et B8. La vitamine B5 participe ainsi à l’hydratation et au développement du follicule pileux ; quant à la B8, elle stimule le cuir chevelu, tout en limitant la séborrhée.

Aliments riches en vitamines B5 et B8 :

  • Foie

  • Champignons

  • Lentilles

  • Lait

Vitamine D

Les chercheurs ont montré qu’il existait un lien étroit entre chute de cheveux et carence en vitamine D. Un taux trop bas de vitamine D dans l’organisme semble vieillir prématurément les follicules pileux qui peinent alors à se reproduire. Si le soleil reste la meilleure source de vitamine D, il est à noter qu’on la trouve également dans certains aliments.

Aliments riches en vitamine D :

  • Huile de foie de morue
  • Foie de veau
  • Hareng
  • Maquereau
  • Sardines
  • Saumon/truite
  • Thon
  • Chocolat noir
  • Lait
  • Oeuf
  • Champignons de Paris

Bêta-carotène (vitamine A)

Le bêta-carotène joue un rôle essentiel dans la synthèse de la vitamine A. Il permet notamment aux follicules pileux de produire du sébum, lequel protège ensuite la racine et la tige des cheveux et contribue à leur repousse.

Aliments riches en bêta-carotène :

  • Patate douce
  • Carotte
  • Épinard
  • Potiron
  • Salade (laitue, romaine)
  • Abricot
  • Tomate
  • Mangue
  • Pruneau

Zinc et magnésium

Le zinc et le magnésium sont des antioxydants qui pénètrent dans les micro-vaisseaux sanguins pour alimenter le follicule pileux et lutter contre son vieillissement prématuré. Ils contribuent par ailleurs, à réguler le stress, un facteur important de chute capillaire.

Aliments riches en zinc et en magnésium :

  • Fruits de mer

  • Fromage (à pâte pressée)

  • Veau

  • Jaune d’œuf

  • Cacao

  • Céréales complètes

  • Banane