L’alopécie des sourcils est une affection plutôt fréquente qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Ce dégarnissement de la ligne sourcilière peut avoir différentes origines : épilation répétée des sourcils, anémie, hyperthyroïdie, vieillissement, cicatrice, brûlure ou encore pelade touchant les poils du visage. Aujourd’hui, la greffe capillaire est la technique la plus efficace pour lutter contre la perte de pilosité au niveau des sourcils. Les résultats sont naturels et définitifs.

Les + de la greffe de sourcils

  • Recrée ou épaissit la pilosité sourcilière de manière naturelle et avec des résultats indétectables à l’œil nu
  • Convient aux hommes et aux femmes
  • A des effets immédiats et permanents

Qu’est-ce que la greffe de sourcils ?

La greffe de sourcils est une opération de chirurgie esthétique qui consiste à prélever des cheveux au niveau du cuir chevelu pour ensuite les implanter sur le visage, au niveau de l’arcade sourcilière.

L’objectif est d’injecter ces implants un à un afin de recréer la ligne sourcilière dans son intégralité ou de compenser la perte de pilosité au niveau des sourcils.

Photo d'un sourcil féminin

Quelles sont les indications de la greffe de sourcils ?

La greffe sourcilière est indiquée aux patients qui souffrent de la disparition ou du dégarnissement de leurs sourcils. Cette opération de chirurgie esthétique est également recommandée à ceux qui souhaitent épaissir leurs sourcils. 

Quel résultat ?

Désormais, grâce aux progrès réalisés ces dernières décennies par la chirurgie capillaire, les résultats sont indétectables à l’œil nu. La greffe permet en effet de recréer ou d’épaissir des sourcils de manière naturelle, harmonieuse et définitive. Elle peut être un complément ou une alternative à la dermopigmentation.

Comment se déroule l’intervention ?

1ère étape : diagnostic

La greffe de sourcils est une intervention chirurgicale qui requiert une grande dextérité et précision pour que le résultat soit naturel. Par ailleurs, il convient de réaliser avant la séance un examen approfondi, au cours duquel le chirurgien va notamment étudier les éléments suivants :

  • Quelle est la forme originelle du sourcil ?
  • Comment s’intègre-t-il sur le visage ?
  • Comment sont répartis les poils ?
  • Comment sont-ils orientés ? 
  • Quels sont les souhaits (raisonnables) du patient ?

2ème étape : prélèvement des poils ou des cheveux

Pratiqué sous anesthésie locale, le prélèvement est indolore. Le médecin commence par extraire les follicules pileux – entre 150 et 300 par sourcil. Le prélèvement s’effectue au sommet de la nuque, car c’est sur cette partie du cuir chevelu que sont situés les cheveux les plus fins.

Comme pour la greffe capillaire, le chirurgien peut extraire les follicules pileux en utilisant soit la technique FUT à cheveux longs (FUL), soit la technique FUE avec rasage.

Quelle que soit l’option choisie, il prélève les implants un par un à partir d’une mini bandelette (FUT) ou à l’aide d’un micro-punch circulaire (FUE).

3ème étape : implantation des poils

Le chirurgien utilise ensuite un « implanteur de Choï » pour implanter les poils, implant par implant, sur le visage, au niveau de la ligne sourcilière. Pour bien respecter le sens de repousse du sourcil et obtenir un résultat parfaitement naturel, il s’assure que l’orientation de la perforation soit oblique, que la courbure du cheveu transplanté soit bien orientée vers la peau et que les poils suivent bien la zone du sourcil.

L’intervention, réalisée par un chirurgien spécialiste, dure entre une heure trente et trois heures.

Honoraires

Les honoraires varient en fonction de la technique utilisée et de la zone à implanter.

Vous pouvez obtenir une estimation du nombre d’implants ainsi qu’une estimation budgétaire en remplissant le questionnaire ci-dessous : cmccparis.com/diagnostic-en-ligne/11.

FAQ sur la greffe de sourcils

Peut-on reconstituer intégralement des sourcils ?

OUI – La greffe de sourcils permet de reconstituer des sourcils – y compris épais – dans leur intégralité. C’est une alternative naturelle et définitive. 

Les effets de la greffe de sourcils sont-ils définitifs ?

OUI – Les sourcils greffés sont définitifs, puisque les poils ou cheveux prélevés proviennent de régions épargnées par le phénomène d’alopécie. À noter toutefois qu’il faut attendre trois mois avant d’apprécier le résultat final. Les greffons implantés tombent au bout de dix jours avant de repousser ensuite.

Y a-t-il un risque de rejet ?

NON – Ce sont les propres poils ou cheveux du patient qui sont implantés sur l’arcade sourcilière. Par conséquent, il n’y a aucun risque de rejet.

Prélevez-vous un grand nombre de follicules pileux ?

NON – Il faut entre 150 et 300 greffons « cheveu par cheveu » pour reconstituer intégralement des sourcils. A titre de comparaison, une greffe de cheveux peut nécessiter jusqu’à 4 000 greffons.

Est-ce que la greffe est douloureuse ?

NON – La greffe de sourcils se fait sous anesthésie locale. Après l’intervention, certaines personnes ressentent quelques démangeaisons, mais cela ne dure pas plus de quelques jours.

Pourrai-je reprendre une vie normale immédiatement ?

OUI – Vous pourrez travailler et avoir une vie sociale immédiatement après l’intervention. À noter cependant qu’un œdème peut survenir pendant deux ou trois jours et que vos paupières peuvent avoir un aspect gonflé pendant deux à quatre jours. Des petites croûtes vont se former sur chaque greffon : elles tomberont au bout de 7 à 10 jours.

Y a-t-il des consignes préopératoires ?

OUI – La veille de l’intervention, vous devez commencer un traitement antibiotique prescrit par votre médecin. Le matin, votre chirurgien vous prescrira un shampoing antiseptique.

Faut-il prévoir un entretien spécifique des sourcils greffés ?

OUI – Dans la mesure où ce sont souvent des cheveux qui sont greffés, vos nouveaux sourcils vont pousser d’environ un centimètre par mois. Il vous faudra donc prévoir de les couper toutes les deux à quatre semaines environ.

Y a-t-il des contre-indications à la greffe de sourcils ?

OUI – Nous déconseillons de réaliser une greffe de sourcils dans les cas suivants : maladies de la peau et du cuir chevelu, allergies, cancer, maladie infectieuse.

Faut-il faire appel à un chirurgien spécialisé ?

OUI – La greffe de sourcils est une intervention particulièrement délicate. C’est la raison pour laquelle il convient de faire appel à un médecin spécialisé, qui a l’expérience de ce type d’intervention.