COMMUNIQUÉ – Le CMCC acquiert un nouveau pistolet U225 pour améliorer le confort de ses patients

Patiente faisant une séance de mésothérapie au CMCC Paris

Le Centre Médico-Chirurgical du Cuir Chevelu (CMCC Paris) propose à ses patients plusieurs traitements par injection, comme par exemple la mésothérapie capillaire et le traitement PRP.

Soucieux de proposer les meilleurs soins, le CMCC Paris a récemment acquis dans un nouveau pistolet U225, un méso-injecteur à haute fréquence qui permet d’améliorer le confort des patients ainsi que l’efficacité des traitements.

Présentation.

Qu’est-ce que la stimulation capillaire par injection ?

La stimulation capillaire par injection vise à introduire directement dans le cuir chevelu des substances ayant un impact positif sur la croissance des cheveux. Par exemple :

  • Lors d’un traitement PRP, le médecin va ainsi injecter du plasma riche en plaquettes (ou PRP) qu’il aura prélevé dans le sang même du patient.
  • La mésothérapie capillaire consiste, quant à elle, à injecter dans le cuir chevelu un cocktail de polyvitamines, d’acides aminés, d’oligo-éléments, de minéraux et de vasodilateurs.

Brosse et main pleine de cheveux

L’objectif de la stimulation capillaire par injection est de normaliser la chute capillaire dont souffre le patient et, chez certains d’entre eux, de stimuler la repousse des cheveux. Ainsi :

  • Le plasma riche en plaquettes contribue à activer la microcirculation capillaire et à régénérer les cellules des follicules pileux. Souvent prescrit en complément d’une greffe capillaire, le traitement PRP peut parfois ralentir significativement la chute de cheveux dès la première séance. Chez certains patients, on constate aussi une augmentation de la densité capillaire.
  • La mésothérapie capillaire vise à nourrir les racines capillaires en profondeur, tout en stimulant la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu. Là encore, la perte capillaire ralentit après deux mois de traitement et on peut parfois constater une augmentation du diamètre des cheveux.

En raison de leur efficacité sur certains patients, les traitements de stimulation capillaire sont donc régulièrement prescrits aux personnes souffrant d’effluvium télogène ou d’alopécie androgénétique.

Améliorer le confort des patients

Comme leur nom l’indique, ces techniques de stimulation capillaire par injection nécessitent d’injecter les produits par voie intradermique à l’aide de micro-aiguilles stériles. Ce qui peut provoquer une sensation de douleur chez certains patients.

Pistolet U225 pour les thérapies capillaires par injection

C’est pour rendre l’intervention moins douloureuse que le CMCC Paris a décidé d’acquérir un pistolet automatique U225. Fabriqué en France par la société Needle Concept et conçu spécialement pour la médecine esthétique, le pistolet U225 offre une qualité de confort aux patients.

La finesse des aiguilles, la capacité du dispositif à réaliser des micro-piqûres de manière très régulière et extrêmement rapide (jusqu’à 425 micro-injections par minute) et l’élimination des phénomènes vibratoires permet de limiter la sensation de douleur et d’éviter l’apparition de bleus.

Et, effectivement, après une séance de mésothérapie ou de traitement PRP réalisée à l’aide d’un pistolet U225, on constate que les effets secondaires sont réduits au minimum. Le patient peut certes retrouver sur son cuir chevelu des traces de piqûres, mais elles sont quasiment invisibles à l’œil nu et elles s’estompent au bout d’un jour ou deux. Quant aux bleus, ils sont très rares.

Améliorer l’efficacité des traitements par injection

Un autre avantage du pistolet U225 est son impact positif sur l’efficacité des traitements par injection, qu’il s’agisse d’une mésothérapie ou d’un traitement PRP.

Cela s’explique :

  • par les cadences très élevées des injections (on parle de « haute fréquence ») ;
  • par la constance et la reproductibilité des injections ;
  • par la possibilité de régler la profondeur de pénétration de l’aiguille entre 1 et 10 mm ;
  • et par le système de blocage intégré au pistolet U225, qui limite la perte de produit en cours de séance.

Bien sûr, le dispositif est totalement sûr sur le plan sanitaire. Tout ce qui est en contact avec le patient – en particulier la seringue – est à usage unique et jeté après la séance.

Comment se déroule une séance de stimulation par injection avec le pistolet U225 ?

En début de séance, le médecin du CMCC Paris prépare le produit à injecter et l’installe dans le pistolet U225.

Après avoir posé une micro-seringue neuve sur le pistolet, il règle la cadence des piqûres et le niveau de profondeur où il souhaite introduire le produit.

Il demande ensuite au patient de s’installer sur le fauteuil releveur avant de placer le pistolet U225 sur la zone touchée par la chute de cheveux. Il appuie enfin sur la gâchette pour introduire le produit dans le cuir chevelu du patient. L’injection se fait au niveau de fréquence et de profondeur sélectionnés et la douleur est modérée.

Si vous souhaitez des renseignements sur les traitements de stimulation capillaire par injection, vous pouvez contacter le standard du CMCC au 01 84 83 14 00 ou prendre un rendez-vous en cliquant ici.