Cicatrice de greffes FUT/FUE : quelles différences ?

Actuellement, les techniques FUT et FUE sont les techniques de greffes capillaires les plus performantes et les plus couramment utilisées par les praticiens dans le monde. Quelle que soit la méthode préconisée par votre chirurgien, la finalité est la même, à savoir : prélever des follicules pileux sur les parties du cuir chevelu non touchées par le phénomène d’alopécie androgénétique pour recouvrir les zones dégarnies. Le mode de prélèvement des unités folliculaires diffère considérablement d’une technique de greffe à l’autre et, bien sûr, l’impact en matière de cicatrice est important. Explications.

Des techniques de prélèvement qui diffèrent

Prélèvement par bandelette

Dans le cas de la greffe FUT, le chirurgien prélève une fine bande de cuir chevelu sur la couronne pour récolter le nombre nécessaire d’unités folliculaires. Cette bandelette, qui mesure généralement entre 1 à 2 cm de hauteur et environ 20 cm (en l’absence de complication cicatricielle), est située au milieu de la zone occipitale, une zone qui est épargnée par le phénomène d’alopécie androgénétique. La greffe FUT est particulièrement indiquée pour corriger les alopécies avancées ou si le patient a une densité capillaire faible au niveau de la zone donneuse. De plus, la méthode FUT présente l’intérêt de ne nécessiter aucun rasage de la chevelure.

Prélèvement par extraction folliculaire

Dans le cas de la greffe FUE, l’extraction des greffons se fait à l’aide d’un micro-punch, dont le diamètre varie de 0,8 à 1 mm. Le micro-punch est un foret chirurgical très aiguisé que le chirurgien fait pénétrer dans le cuir chevelu au niveau de l’unité folliculaire. Les greffons sont extraits un par un. Lorsque l’alopécie est trop avancée, il peut être nécessaire de faire plusieurs séances de greffe et/ou de procéder au rasage partiel ou total de la zone donneuse.

Des cicatrices très discrètes dans les deux cas

Greffe FUT : une cicatrice linéaire très fine

Contrairement à certaines idées reçues, la greffe FUT laisse une cicatrice discrète. Certes, celle-ci est linéaire et s’étend souvent tout le long de la couronne, mais elle ne mesure pas plus d’un millimètre de hauteur et est complètement masquée par la chevelure. Par ailleurs, les chirurgiens du CMCC utilisent la technique trichophytique de suture pour rendre la cicatrice encore plus discrète. Au moment de la fermeture de la zone incisée, ils orientent légèrement les cheveux situés au niveau de la plaie vers l’incision, si bien qu’en repoussant, ils masqueront naturellement la cicatrice. La méthode FUT est cependant moins proposée aux patients qui souhaitent avoir les cheveux très courts. Mais s’il n’y a d’autre choix, alors il sera toujours possible d’implanter quelques greffons avec la technique FUE sur la fine ligne cicatricielle.

Greffe FUE : des petits points circulaires

L’extraction par unité folliculaire reste néanmoins la technique de greffe qui laisse les cicatrices les plus discrètes. Celles-ci sont circulaires et mesurent moins d’un millimètre de diamètre (en l’absence de complication cicatricielle). De plus, comme elles sont éparpillées sur les zones temporales et occipitales du cuir chevelu, elles se fondent davantage dans la chevelure.

Vous pouvez nous contacter si vous souhaitez des renseignements sur la greffe FUE ou FUT au 01 84 83 14 00 ou prenez rendez-vous en cliquant ici.