Le lichen plan pilaire est une maladie inflammatoire chronique du cuir chevelu qui affecte la zone du scalp et provoque dans les cas les plus sévères des plaques alopéciques de type cicatriciel.

Quels sont les symptômes du lichen plan pilaire ?

Le lichen plan pilaire est caractérisé par une inflammation des follicules pileux, se traduisant par un épaississement de l’orifice pilaire et l’apparition de rougeurs violines. Cette inflammation provoque la chute du cheveu et l’apparition de plaques alopéciques. Un érythème périfolliculaire et des bouchons de corne apparaissent en bordure de ces plaques, tandis qu’une peau blanche luisante et atrophique se forme au centre. Si aucun traitement n’est appliqué rapidement pour prévenir l’évolution de la maladie, le lichen plan pilaire provoquera une alopécie cicatricielle définitive. Le lichen plan pilaire est une maladie chronique qui, selon les patients, évoluera de manière plus ou moins rapide.

Est-ce fréquent ?

Il s’agit de la forme la plus fréquente d’alopécie cicatricielle, mais sa prévalence dans la population est relativement rare. Le lichen plan pilaire touche plus fréquemment les femmes que les hommes et survient vers l’âge de 30–40 ans.

Quelle est la cause du lichen plan pilaire ?

On ne connaît pas l’origine exacte du lichen plan pilaire, mais c’est une maladie qui n’est ni héréditaire ni contagieuse. Elle semble néanmoins souvent associée à un dérèglement du système immunitaire, comme en témoigne la présence de lymphocytes T et d’anticorps autour des follicules pileux attaqués. Un choc psychoaffectif, la prise de certains médicaments ou encore des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’hépatite C et les colites semblent être des facteurs déclencheurs. À noter que seule une biopsie capillaire permet de poser un diagnostic définitif.

Existe-t-il des traitements contre le lichen plan pilaire ?

Il n’existe pas de traitement efficace à long terme. Les traitements actuels reposent sur la prise de corticoïdes et visent essentiellement à ralentir l’évolution de la maladie et à en limiter les conséquences alopéciques. En cas d’alopécie cicatricielle, seule une greffe capillaire ou une chirurgie réparatrice permettra de corriger les symptômes.

Pour en savoir plus sur les traitements dermatologiques  et la prise en charge chirurgicale du lichen plan pilaire :

Traitements dermatologiques Prise en charge chirugicale