L’alopécie androgénétique est un processus de chute de cheveux qui provoque un dégarnissement plus ou moins important du sommet du cuir chevelu. On estime que l’alopécie androgénétique touche un tiers des hommes à 30 ans et près de la moitié à 50 ans.

Qu’est-ce que l’alopécie androgénétique ?

Généralement héréditaire, elle est la cause la plus fréquente de calvitie chez les hommes. Les cheveux situés sur la zone frontale, les golfes et le vertex deviennent de plus en plus fins, se transformant progressivement en duvet avant de disparaître totalement. En revanche, une couronne de cheveux persiste au niveau des tempes et de la nuque durant toute la vie du patient.

Quelle est la cause de l’alopécie androgénétique chez l’homme ?

L’alopécie androgénétique est la concordance de deux facteurs :

  • la présence de testostérone
  • la prédisposition génétique des follicules pileux à être sensibles aux hormones mâles

En règle générale, la testostérone se lie à une protéine qui la neutralise. Mais une fraction peut rester biologiquement active et atteindre les follicules pileux. Sous l’influence d’une enzyme appelée la 5 alpha-réductase, la testostérone se transforme alors en une nouvelle hormone, la dihydrotestostérone (DHT).

Si, génétiquement, les follicules pileux du patient sont programmés pour être sensibles à la DHT, alors celle-ci va accélérer inexorablement le cycle de croissance du cheveu jusqu’à l’épuisement précoce du capital de renouvellement capillaire.

La DHT provoque en plus une sécrétion excessive de sébum, lequel va stagner au niveau du follicule pileux. Sous l’effet du sébum, le cuir chevelu va s’épaissir et empêcher les vaisseaux sanguins d’irriguer suffisamment les racines capillaires. Or cette irrigation est indispensable pour que les follicules pileux se renouvellent convenablement.

À terme et si aucun traitement n’est mis en place, les cheveux disparaissent définitivement.

Comment reconnaître une alopécie androgénétique chez l’homme ?

L’alopécie androgénétique évolue toujours de la même manière et touche, quel que soit le patient, les mêmes zones du cuir chevelu, à savoir la zone frontale, les golfes et le vertex.

Pour évaluer le niveau de gravité de la calvitie, le Docteur Pierre Bouhanna a établi une classification qui comporte cinq stades cliniques :

  • Stade 1a : Des golfes apparaissent au niveau du front
  • Stade 1b : Une tonsure commence à apparaître au sommet du crâne
  • Stade 2a : La ligne de cheveux recule peu à peu jusqu’au sommet du crâne
  • Stade 2b : Le dégarnissement frontal et tonsure au niveau du vertex
  • Stade 3 : Le dégarnissement atteint le sommet du crâne, une couronne chevelue se maintient au niveau des tempes et de la nuque. La calvitie est dite « complète »

À noter que toutes les alopécies androgénétiques n’évoluent pas de la même manière. Cela va dépendre de facteurs génétiques et environnementaux et si un traitement spécifique a été mis en place. Seul un diagnostic capillaire approfondi  permettra de déterminer précisément l’évolution de votre alopécie.

Comment lutter contre l’alopécie androgénétique ?

ll existe un certain nombre de solutions médicales et chirurgicales permettant de normaliser la chute de cheveux et/ou corriger les effets sur le plan esthétique.

Traitements médicamenteux

Le Minoxidil 5 % et le Finastéride (1 mg) sont les deux seuls médicaments qui permettent de stopper l’alopécie androgénétique chez l’homme et dont l’efficacité a été prouvé scientifiquement. Dans les deux cas, le traitement doit être prescrit par un dermatologue et pris à vie.

Greffes de cheveux

Le principe est d’extraire des follicules pileux sains de la zone occipitale et de les insérer sur la zone dégarnie du cuir chevelu. Le résultat est naturel et définitif.

 

Traitements par injection

Il existe différents traitements par injection (mésogreffe, PRP, mésothérapie, microneedling) qui permettent de stimuler l’activité capillaire.

Stimulation du cheveu

La luminothérapie permet dans certains cas de renforcer l’activité des follicules pileux et de stimuler la croissance des cheveux.

Trichopigmentation

La trichopigmentation est le tatouage semi-permanent du cuir chevelu. Elle masque transitoirement les zones dégarnies.

Nutrition

Des carences en vitamines ou en nutriments peuvent aggraver les effets d’une alopécie androgénétique.

Solutions cosmétiques

Prothèses capillaires, poudre de cheveux densifiante – solutions cosmétiques pour masquer une calvitie de manière temporaire ou permanente